L'acquisition des compétences par les colles

colle Les "colles" sont des interrogations orales qui se déroulent par groupes de trois étudiants en présence d'un professeur. Elles ont lieu en cours de journée, si l'emploi du temps le permet, ou après les cours.

Le calendrier en est établi à l'avance avec :

  • une interrogation de SVT ou de Physique-Chimie en alternance toutes les deux semaines
  • une interrogation de Mathématiques et de Langues Vivantes en alternance toutes les deux semaines.

Selon les disciplines, les colles peuvent se dérouler de différentes manières :

    colle
  • exercices à effectuer au tableau
  • exposé sur une question de synthèse
  • observations et analyses d'échantillons ou de documents divers
  • échanges en langues étrangères, à partir par exemple de séquences vidéos...
  • ...

La durée d'une colle pour l'ensemble du groupe est d'environ une heure, ce qui fait environ 20 minutes pour chaque étudiant. Le groupe assiste à l'ensemble de l'interrogation, ce qui permet à chaque étudiant de profiter de l'ensemble des conseils et des corrections proposés par le professeur.

Ces interrogations visent essentiellement à familiariser l'étudiant avec les techniques de la communication orale. Elles préparent les épreuves de concours dont une partie (les épreuves d'admission) se déroule à l'oral.

Ces interrogations en groupe restreint sont aussi des moments privilégiés pour échanger avec les professeurs, poser des questions sur les points qui auraient été mal compris, ou de manière plus générale, trouver des réponses à toute difficulté ou à toute question qui pourraient se poser, dans l'acquisition des connaissances ou des méthodes comme dans les choix d'orientation...

L'entraînement aux épreuves écrites

ds1Il s’agit d’acquérir les méthodes pour réussir au mieux les épreuves écrites. Un programme de devoirs est planifié, avec le plus souvent un devoir par semaine, construit en rotation sur les différentes disciplines. Pas deux devoirs dans la semaine ! Et parfois même... des semaines sans devoir.

Les types de devoir que l’on proposera seront variés et permettront de bien se préparer aux différentes épreuves de concours. Pour une même discipline, celles-ci peuvent en effet faire intervenir des compétences très différentes.

Dans la banque Agro-Véto, il y a par exemple deux épreuves de maths à l’écrit : ceci laisse d’abord une double chance et le droit d’être ... un peu moins performant dans un jour qui serait un peu “sans”!... Elles sont aussi de type très différent, testant des capacités variées : une épreuve évalue ainsi l’ acquisition des outils d’analyse et d’algèbre alors que l’autre teste les capacités de modélisation, de raisonnement, en particulier en probabilités.

ds1Il y a aussi deux épreuves de sciences de la vie et de la Terre, d’objectifs très différents : l’une conduit à développer une question de synthèse en biologie à partir d'un énoncé très court ; l'autre est une épreuve mixte, avec deux parties indépendantes, l'une en biologie, l'autre en géologie ; ces deux parties sont fondées sur l’analyse de documents divers (extraits de publications scientifiques récentes, cartes, photographies,...) et permettent de mettre en jeu un ensemble de compétences diversifiées et complémentaires... On retrouvera donc, mais dans une pratique plus longue et poussée, des qualités déjà éprouvées dans les différentes parties des épreuves de bac !

Pour en savoir plus sur l’ensemble des épreuves on pourra se reporter à ce lien.

Les résultats des dernières années

Les étudiants se présentent à un ou plusieurs concours selon leurs domaines d'intérêt et leurs souhaits d'orientation. Au cours des deux dernières années, plus de 90 % des étudiants ont eu une proposition d'admission dans une grande école.

Résultat 2017 photo forum

Les domaines que l'on va parcourir

Voici rapidement présentés tous les domaines scientifiques que vous allez explorer. Pour des informations plus précises, il y a bien sûr les textes officiels.

SCIENCES DE LA VIE

Explorer toutes les échelles d'organisation pour comprendre les mécanismes du vivant.

  • Des molécules du vivant à la cellule. Organisation fonctionnelle de la cellule, échanges, métabolisme.
  • L'organisme dans ses interactions avec son environnement. Le fonctionnement d'un organisme vivant, animal, plans d'organisation et relations organisme/milieu. Une fonction en interaction directe avec l'environnement : la respiration. Reproduction des organismes animaux et végétaux ; développement d'un organisme animal. Développement de l'appareil végétatif et reproducteur des Angiospermes. Un exemple d'intégration d'une fonction à l'échelle de l'organisme : quelques grands concepts de la physiologie animale et humaine : circulation et pression artérielle. Nutrition des Angiospermes en liaison avec le milieu. Diversité morphologique et fonctionnelle des organismes (nutrition et croissance).
  • Populations, écosystèmes, biosphère. Les populations et leur dynamique. Les écosystèmes, leur structure et leur fonctionnement. Flux et cycles biogéochimiques : l’exemple du carbone.
  • La biodiversité et sa dynamique. Génomique structurale et fonctionnelle : génome des eubactéries – génome des Eucaryotes ; l’expression du génome : la transcription et son contrôle. Réplication de l’information génétique et mitose. Diversification des génomes : diversité des mutations ; brassage génétique. Les mécanismes de l’évolution. Une approche phylogénétique de la biodiversité.
SCIENCES DE LA TERRE

Étudier la dynamique de la planète, maîtriser les objets géologiques et comprendre les enjeux.

  • La Terre, planète active. Structure de la planète Terre. Dynamique des enveloppes terrestres.
  • Risques et ressources : les géosciences et l’Homme. Les risques liés à la géodynamique terrestre. Les ressources géologiques.
  • La géologie, une science historique.
  • La carte géologique.
  • Le magmatisme. Les modes d’expression des magmas. Processus fondamentaux du magmatisme.
  • Le phénomène sédimentaire. Modelés des paysages et transferts de matériaux en surface. La sédimentation des particules et des solutés. Bassins sédimentaires et formation des roches.
  • Etude de grands ensembles géologiques. L’océan. Une chaîne de montagnes. Quelques grands ensembles structuraux de France métropolitaine. Les îles océaniques françaises.
  • Classes de terrain.
PHYSIQUE

Maîtriser les concepts de base et développer les compétences de la démarche scientifique.

  • Signaux physiques, bilans et transports. Loi d’Ohm, résistances électrique, thermique, électrocinétique.
  • Phénomènes de transport. Densité de courant et flux d’une grandeur extensive, conduction électrique, conduction thermique, diffusion de matière, transport de masse et d’énergie par convection, machines thermiques.
  • Optique géométrique. Lentilles minces. Formation des images, l’oeil.
  • Thermodynamique. États de la matière, gaz parfait et gaz réel, pression et statique des fluides, changement d’état d’un corps pur. Premier et deuxième principes pour un système fermé, machines thermiques. Capacités thermiques, identités thermodynamiques, enthalpie libre, potentiel chimique, changement d’état d’un corps pur ou d’un mélange, affinité chimique, constante d’équilibre, variance, paramètres d’influence d’une réaction, grandeurs thermodynamiques de réaction.
  • Mécanique. Cinématique et dynamique du point, théorème de l’énergie cinétique et de l’énergie mécanique. Condition d’équilibre d’un solide, forces conservatives et énergie potentielle, oscillateur.
  • Signaux et rayonnement. Oscillations libres amorties d’un circuit RLC série, régime sinusoïdal forcé, résonance, filtres ; ondes, ondes acoustiques, dioptre acoustique, imagerie par échographie ultrasonore, effet Doppler.
  • Mécanique des fluides. Statique, dynamique des fluides parfait et réel, viscosité, loi de Poiseuille et résistance hydraulique, nombre de Reynolds, écoulements rampants, loi de Stokes, milieu poreux, loi de Darcy.
CHIMIE

Décrire une réaction chimique.

  • Réactions chimiques. Réactions acido-basiques et d’oxydoréduction, titrages.
  • Structure de la matière. Noyau atomique et radioactivité ; configurations électroniques des atomes, classification périodique, liaison covalente, structure électronique et géométrique des molécules, interactions intermoléculaires, liaison hydrogène.
  • Cinétique chimique. Mécanismes réactionnels.
  • Chimie organique. Stéréochimie, rôle du solvant, acido-basicité et oxydoréduction en chimie organique. Réactivité et synthèse : addition électrophile sur double liaison C=C, substitutions nucléophiles, additions nucléophiles.
MATHÉMATIQUES

Maîtriser les méthodes et les outils mathématiques et modéliser.

  • Algèbre. Nombres réels, nombres complexes, trigonométrie. Polynômes. Algèbre linéaire : systèmes linéaires, matrices, espaces vectoriels, applications linéaires, réduction des endomorphismes, produit scalaire, projection orthogonale.
  • Géométrie. Géométrie dans le plan et l’espace affines euclidiens.
  • Analyse. Suites réelles. Fonctions d’une variable réelle (limite, continuité, dérivation, développement limité), fonctions usuelles. Intégrale sur un segment. Équations différentielles linéaires à coefficients constants, ou autonomes. Introduction aux fonctions de plusieurs variables.Séries numériques. Intégrales généralisées.
  • Probabilités. Dénombrements. Probabilités sur un univers fini, variables aléatoires, lois usuelles et couples discrets finis. Probabilités discrètes, variables aléatoires discrètes, lois géométriques et de Poisson, couples discrets. Variables aléatoires à densité, lois uniformes, exponentielles, normales ; convergence et approximations. Statistique descriptive univariée, bivariée. Statistique inférentielle : estimateurs, intervalles de confiance.
INFORMATIQUE

Analyser et modéliser une situation en lien avec les autres disciplines scientifiques.

  • Apprentissage du langage de programmation Python. Types de variables ; nombres entiers et flottants, listes, tableaux, chaînes de caractères. Instructions conditionnelles, boucles. Utilisation de bibliothèques logicielles. Fichiers.
  • Algorithmique. Recherche dans une chaîne, une liste ou un tableau. Simulation d'une variable aléatoire discrète, d'une variable aléatoire à densité.
  • Méthodes numériques. Utilisation des bibliothèques logicielles de calcul scientifique ou de manipulation d'images bitmap.
  • Réalisation d’un projet. Les thèmes des projets doivent être choisis de manière à représenter la diversité des applications possibles, notamment en biologie et géologie.

Quel profil pour s'inscrire à Hoche ?

Enfin, il faut maintenant indiquer les qualités qu'il est souhaitable d'avoir pour nous rejoindre et bien suivre la prépa...

  • un bon niveau et des connaissances bien assimilées en Mathématiques et en Physique-Chimie.
  • un attrait pour les domaines des Sciences de la vie et de la Terre.
  • une bonne maîtrise de la langue française, des capacités d’expression et d’organisation de la pensée.
  • un niveau satisfaisant dans au moins une langue étrangère
    (langues pouvant être présentées : LV1 : anglais obligatoire pour la banque d'épreuves Agro-Véto, anglais, allemand ou espagnol pour les autres banques ; LV2 facultative pour les banques Agro-Véto et G2E : allemand, anglais et espagnol pour G2E ; allemand, espagnol, arabe, italien, portugais, russe, pour Agro-Véto).

À bientôt, nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire et vous pouvez aisément nous adresser un message.